• : Tout douce Mans - cuisine, encadrement, couture...
  • Tout douce Mans - cuisine, encadrement, couture...
  • : Un espace de liberté et de partage.
  • Contact

Blog à partager sans modération ;

Il y aura le quotidien, les coups de ,

quelques passions

(cuisine - enfin surtout les gâteaux !!- ,

des activités manuelles (encadrement, un peu de couture...)

Ici c'est un lieu de partage vers et avec les autres...

page03.jpg

Bienvenue !!

Welcome !!

English

blogger

Rechercher

damouredo.com Carré

21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 17:32

Au deuxième cours j'avais été choquée par le discours de certaines portant sur les manouches, ces étrangers dans leurs caravanes avec leur propention à voler, à profiter, couplet sur les belles mercédès et puis "quand même on est chez nous..."

d'autant plus choquée que la parole si librement ouverte l'était devant quatre personnes nouvelles dans l'activité.

 

Au troisième cours, à la question de savoir qui avait du fil marron, l'une d'entre elles répondit "non je n'ai pas de fil nègre" (???)

 

Aujourd'hui cinquième cours, la discussion porte sur les terribles circonstances de la mort d'Agnès et la même de dire"mais quand va t'on rétablir la peine de mort ???"

 

J'avoue, j'ai craqué... ce fut assez houleux... du coup c'est moi qui ne suis pas tolérante, qui ne supporte pas les discussions, qui les censure même ... non mais je crois rêver...

 

J'avoue, je vais en cours de couture pour me détendre, pour apprendre, pour papoter de choses et d'autres, pour connaître d'autres personnes qui comme moi ont le goût des travaux manuels...

 

et non je n'y vais pas pour entendre des propos xénophobes, racistes et des prises de position qui heurtent la femme de tolérance et d'ouverture que je suis... et puis il y a des lieux pour certains débats, des lieux où les positions peuvent s'argumenter, où le dialogue peut se fait de manière intelligente et dans le respect de chacun

 

Voilà c'est dit !!! et oui je vais y retourner à ce cours de couture, je pense que désormais certains sujets trop polémiques ne seront plus évoqués et de fait des prises de position extrémistes ne sont plus verbalisées... et oui on pourra parler de couture, de tricot, de cuisine, des enfants, des petits-enfants, de la pluie, du beau temps, des sorties du week-end, de cinéma, de lecture.. Bon sang les sujets ne manquent pourtant  pas!!!

 

 

il faut relire le texte de voltaire dans son traité sur la tolérance 1763 qui s'adressant à Dieu écrit :

 

 

     "...que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants, entre tous nos usages ridicules, entre toutes nos lois imparfaites, entre toutes nos opinions insensées, entre toutes nos conditions si disproportionnées à nos yeux, et si égales devant toi ; que toutes ces petites nuances qui distinguent les atomes appelés hommes ne soient pas des signaux de haine et de persécution ; que ceux qui allument des cierges en plein midi pour te célébrer supportent ceux qui se contentent de la lumière de ton soleil ; que ceux qui couvrent leur robe d’une toile blanche pour dire qu’il faut t’aimer ne détestent pas ceux qui disent la même chose sous un manteau de laine noire ; qu’il soit égal de t’adorer dans un jargon formé d’une ancienne langue, ou dans un jargon plus nouveau ; que ceux dont l’habit est teint en rouge ou en violet, qui dominent sur une petite parcelle d’un petit tas de la boue de ce monde, et qui possèdent quelques fragments arrondis d’un certain métal, jouissent sans orgueil de ce qu’ils appellent grandeur et richesse, et que les autres les voient sans envie : car tu sais qu’il n’y a dans ces vanités ni de quoi envier, ni de quoi s’enorgueillir.
Puissent tous les hommes se souvenir qu’ils sont frères ! Qu’ils aient en horreur la tyrannie exercée sur les âmes, comme ils ont en exécration le brigandage qui ravit par la force le fruit du travail et de l’industrie paisible ! Si les fléaux de la guerre sont inévitables, ne nous haïssons pas les uns les autres dans le sein de la paix, et employons l’instant de notre existence à bénir également en mille langages divers, depuis Siam jusqu’à la Californie, ta bonté qui nous a donné cet instant. "


Voltaire, Traité sur la tolérance à l’occasion de la mort de Jean Calas (1763), chapitre XXIII
  

Partager cet article

Repost 0
Tout douce Mans - dans Bla-bla
commenter cet article

commentaires

manu 23/11/2011 22:17


Ah ouais sympa l'ambiance...........mais tu as raison d'y retourner......ce serait bête de lui donner raison en fuyant le cour......

Anne-Laure 23/11/2011 12:31


Oh oui comme tu as raison.... Si tu peux tu devrais le dire à ces dames ou au moins à la responsable de ces cours lors de ces cours de couture... Si ça devait continuer ça deviendrait
intenable!!!! Je n'aimerais pas y aller!!!! La responsable est responsable de ce qui s'y dit et des propos racistes même lors de réunions sont passibles de poursuites!!!!

Florence 22/11/2011 10:19


Pauvre ! On cherche un peu de camaraderie et delien social et on tombe sur des gens bruts de décoffrage ! ça arrive souvent et ça me désole de voir qu'à chaque crime on veut ressortir la peine de
mort. Moi, j'ai tendance à estimer que notre pays n'est devenu réellement civilisé que le jour où on l'a abolie.


 LA tolérance, pas facile, on accepte mal la, les différences, et c'est surtout parce que nous ne connaissons pas grand chose les uns des autres que ça coince. Quand on se connait, je crois
qu'on comprend et on accepte les différences. Et puis il y a une chose importante et que tu illustre par ton attitude :être tolérant, ne veut pas dire laisser tout passer. Ce n'est plus de la
tolérance, mais de l'indifférence ! Enfin, ce n'est que mon point de vue.


Passons à d'autres points, les ronds ceux-ci. Tu auras pu constater qu'on est assez indigent du coté de chez moi. Mais je montrerai plus de belles choses de chez moi jeudi en principe.


Si la visite du salon mci s'est bien passée, j'ai été surprise malgré le monde de pouvoir finalement accéder aux stands avec un peu de patience, et vu seulement deux ou trois affolées bien mal
élevées, mon dos n'a pas apprécié le bus notamment au retour, et je n'ai pas pu pianoter avant aujourd'hui.  Heureusement que j'avais préparé les ronds-points avant.


Pour la carte, mon seul petit souci est de ne pas encore avoir la réponse de la personne que j'envisageais pour prendre la suite. Je vais essayer de l'avoir bientôt.


Dommage que la structure des compagnons ne puisse pas être remise sur le rond-point, c'était une belle oeuvre.


Bonne journée et saches bien que je ne pers pas de vue l'idée "d'atterrir" au MAns à un moment où un autre, on arrivera à se voir. Bises.

frédérique 22/11/2011 09:32


Je me demandais pourquoi tu n'avais pas encore parlé du cours de couture ... je comprends mieux. C'est étonnant qu'Agnès ne t'ai pas soutenue . Moi qui voulais revenir faire de la couture en
Janvier, je vais peut-être éviter le lundi après-midi.

adrienne480 22/11/2011 09:23


Ton titre résume bien ""la bêtise humaine""", à ça tu ne pourras jamais rien !!!