• : Tout douce Mans - cuisine, encadrement, couture...
  • Tout douce Mans - cuisine, encadrement, couture...
  • : Un espace de liberté et de partage.
  • Contact

Blog à partager sans modération ;

Il y aura le quotidien, les coups de ,

quelques passions

(cuisine - enfin surtout les gâteaux !!- ,

des activités manuelles (encadrement, un peu de couture...)

Ici c'est un lieu de partage vers et avec les autres...

page03.jpg

Bienvenue !!

Welcome !!

English

blogger

Rechercher

damouredo.com Carré

22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 10:54

Constelacion nous propose ce matin sur son blog quelques livres. Je vous propose à mon tour quelques titres d'une auteur(e) unique découverte cet été. En panne de lecture à l'Ile de Ré, j'étais allé à la librairie de la Couarde où la gérante m'avait conseillé ce livre là

 

giebel2.jpg

 

Elle m'en avait parlé avec enthousiasme, je me suis laissé influencée ne connaissant pas du tout l'auteur(e).

 

Mot de l'éditeur :

Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière.
Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes.
Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l’esprit au-delà des grilles. Grâce à l’amitié et à la passion qui portent la lumière au cœur des ténèbres.
Pourtant, un jour, une porte s’ouvre. Une chance de liberté.
Mais le prix à payer est terrifiant pour Marianne qui n’aspire qu’à la rédemption…

 

En une semaine de vacances j'avais lu ce pourtant très gros poche, impossible de m'en détacher. On a absolument envie de savoir comment l'héroïne si malmenée dans sa prison, sans espoir de sortie arrivera à supporter la violence, la perversité ambiante, un roman haletant.

 

Du coup comme souvent j'ai eu envie d'en lire un peu plus. Ce fut ensuite celui-ci

 

giebel3.jpg

 

Mot de l'éditeur

 

Elle est belle, attirante, disponible. Il n'a pas hésité à la suivre pour prendre un dernier verre.

À présent il est seul, dans une cave, enfermé dans une cage. Isolé. Sa seule compagnie ? Sa séductrice et son bourreau. Et elle a décidé de faire durer son plaisir très longtemps. De le faire souffrir lentement.

Pourquoi lui ? Dans ce bras de fer rien n'est dû au hasard. Et la frontière entre tortionnaire et victime est bien mince

 

On se laisse embarquer dans cette histoire improbable d'un policier enfermé par une femme sans qu'il (et qu'on) sache pourquoi. Un dénouement toujours surprenant, bref là encore j'ai accroché.

 

 

et j'ai donc continué avec celui là

 

giebel1.jpg

Mot de l'éditeur :

 

 Cloé Beauchamp est une jeune femme à qui tout semble réussir ; belle, brillante, sur le point d'être nommée à la tête d'une prestigieuse agence de publicité... Et amoureuse, depuis peu, d'un homme charmant. Elle cache à la perfection ses failles et les horreurs qui ont jalonné son passé. Mais lentement, sa vie va se transformer en cauchemar. On la suit dans la rue, on pénètre chez elle quand elle n'y est pas et même quand elle dort, on l'observe sans relâche, jusque dans son intimité. La peur devient alors son unique compagne. Elle en parle à ses amis, puis à la police. Mais personne ne la prend au sérieux, personne ne l'écoute. Sa vie en apparence si parfaite s'effrite et part en lambeaux. Seul Alexandre, un flic à la dérive et sur la touche, va décider de lui venir en aide. Mais sera-t-il de taille à affronter l'Ombre qui terrorise la jeune femme ? Qui, dans l'entourage de Cloé, pourrait vouloir la détruire ? Vouloir la rendre folle ? Vouloir son suicide ? Le temps qu'Alexandre comprenne, il sera peut-être trop tard...

 

 

 

Là encore ça a fonctionné, on se laisse prendre à cette histoire d'une femme traquée et harcelée, on a envie de savoir pourquoi et comment elle va s'en sortir. Une fin toujours étonnante et pas toujours heureuse, mais c'est un peu le style de Karine Giebel qui ne permet pas toujours à l'histoire et aux personnages d'avoir l'issue et la fin qu'on pourrait imaginer. 

 

A propos de lecture, je vais voir et surtout entendre ce soir un autre grand monsieur des livres, je vous en reparle demain...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Tout douce Mans - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

sabi78 22/08/2013 22:47


Ces histoires ont l'air bien passionnantes !


Bises et douce soirée

Cato 22/08/2013 21:32


Ils me tentent tous ces livres....