• : Tout douce Mans - cuisine, encadrement, couture...
  • Tout douce Mans - cuisine, encadrement, couture...
  • : Un espace de liberté et de partage.
  • Contact

Blog à partager sans modération ;

Il y aura le quotidien, les coups de ,

quelques passions

(cuisine - enfin surtout les gâteaux !!- ,

des activités manuelles (encadrement, un peu de couture...)

Ici c'est un lieu de partage vers et avec les autres...

page03.jpg

Bienvenue !!

Welcome !!

English

blogger

Rechercher

damouredo.com Carré

26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 13:57

 

 

 

On entend beaucoup parler de cette ville de Sicile aujourd'hui, haut lieu de rencontre des dirigeants des pays les plus riches du Monde.

 

 

Ce midi, on a repris nos photos de vacances d'avril 2012, car nous avions bien le souvenir d'y avoir passer quelques heures et d'y avoir visiter également, l'amphithéâtre romain où cette photo a été prise aujourd'hui.

 

 

 

 

Autrement appelée le "Saint tropez" sicilien, nous gardons le souvenir, d'une jolie ville difficile d'accès (toute en hauteur), très touristique et commerçante.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Souvenirs d'un très beau voyage sicilien dont je garde en mémoire olfactive les orangers dans la propriété où nous avions dormi du côté de Syracuse

 

 

 

... J'aimerais tant voir Syracuse....

 

Voilà c'était ma minute "j'y suis allé aussi...", visiblement les habitants de Taormine n'ont pas beaucoup apprécié la venue de ces chefs d'état puisque depuis début mai, la ville a fait l'objet d'un relooking express qui a fortement perturbé le fonctionnement quotidien...

 

 

Repost 0
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 12:21

 

D'un court (en temps) mais  loooooooooooooooong (en kilomètres) voyage à l'est.

 

Première étape à Paderborn, où nous avons diner dans la famille où Jane a passé quelques semaines il y a deux ans dans le cadre du programme Sauzay. Joie de retrouver Krissi qui à son tour est venue chez nous durant l'été 2015, et ses parents. La difficulté de la langue est surmontée grâce aux filles notamment qui font la traduction si nécessaire, et avec le peu d'anglais que nous pratiquons.  

 

Le lendemain direction Bielefeld à une cinquantaine de kilomètres au nord de Paderborn, où, pendant que Jane envisageait une possible orientation dans une formation universitaire franco-allemande, nous en avons profité pour faire un peu de tourisme dans cette grande ville (plus de 300 000 habitants) mais dans un centre historique assez petit (on va dire qu'on en a vite fait le tour).

 

 

 

Tout cela sous un soleil superbe qui nous a accompagné durant tout notre séjour à l'Est. On a aussi vraiment beaucoup apprécié l'accueil et la gentillesse des allemands, enfin en tout cas de ceux que nous avons croisé, qui nous ont renseigné, servi ou aidé.

 

 

L'après-midi tous les trois on monte au château qui domine la ville

 

 

 

Il faisait froid, et pour se réchauffer, on est rentré dans quelques boutiques...

Quoi... je suis un peu monomaniaque ???

 

 

Même pas vrai !!

 

Mardi soir c'est la Saint Valentin. Nous voici à la recherche d'un restaurant... en se demandant si les allemands sont aussi friands de cette coutume. Nous ne l'avions pas observé dans les boutiques l'après-midi où les petits cœurs n'étaient vraiment pas présents pour le rappeler.

Un peu par hasard (enfin merci Tripadvisor), Mr ToutdouceMans repère un restaurant se situant dans une ancienne église. Après l'ancienne chapelle de New York où nous avons mangé des pizzas, l'ancienne église d'Amsterdam où nous avons mangé un couscous, ce sera donc une église transformée en restaurant hyper branché.

 

GlückundSeligkeit

 

 

 

 

Sans réservation, nous avons toutefois pu diner tous les trois. Tout y était excellent, et le service vraiment très sympathique et efficace.

 

 

On retraverse le lendemain la frontière avec une étape et un hébergement chez nos amis. J'avais dit à Passiflore que ce serait sympa de se retrouver pour lui souhaiter ainsi qu'à Mr ToutdouceMans sa fête puisque tous les deux partagent le même prénom  : Claude.

 

On a fêté bien plus que cela...mais chut je ne m'autorise pas à dévoiler certains secrets de Passiflore !

 

Soirée bien trop courte (merci encore les amis)... et lever aux aurores... Mummmm le petit déjeuner

 

mais il fallait que nous soyons à 7 h 45 au rendez-vous pris à l'Université de Mulhouse pour Jane.

 

La gamine déposée, nous voici tous les deux à 8 heures dans le  centre ville de Mulhouse et à cette heure là... c'est un peu désert...

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous devions reprendre Jane à l'Université vers 13 heures 30. Après avoir cherché une activité pour le matin, j'avais repéré le Musée de l'Impression sur Etoffes

 

 

Choix judicieux mais au final j'ai été surprise par le contenu du musée. Car bien plus que la technique de l'impression sur les tissus expliquée selon les époques et les pays et la spécificité liée aux techniques développées à Mulhouse, il y aussi dans ce musée beaucoup de technique, de chimie, de réflexion et de cogitationssur les formes et les couleurs rendant le tout assez complexe (je parle pour moi). Même les robes des créateurs étaient plus là pour les motifs que pour illustrer la haute couture.  

 

De retourDe retour

 

Toute la partie portant sur la recherche des artistes sur les couleurs et les formes est assez psychédélique...

 

 

 

 

Voilà donc un très rapide résumé de notre voyage à l'Est.

Jane a matière à réflexion pour son choix à venir. On s'adaptera (m'enfin tout de même l'Est c'est loin !! )

A suivre donc ....

 

 

Repost 0
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 07:20

 

Avant de partir d'abord à une réunion sur Angers... puis au retour préparer une valise pour partir un peu plus loin  ce soir, et encore plus loin demain matin en charmante compagnie...

 

Après trois représentations de Carmen, avec des petites divas qui portaient quelques jupes cousues avec deux amies pour l'occasion.

Vite, vite

 

Et pour ne pas s'ennuyer pendant la représentation passée hier dans les coulisses (j'avais vu le spectacle samedi soir), un petit headband pour protéger mes petites oreilles du froid. Réalisé avec une laine du stock associée avec un coton or donné par une amie. Modèle de Caro Tricole

 

Vite, vite

 

Et puis il y a eu aussi la robe réalisée avec le jersey acheté au salon le 18 novembre dernier. (Stand Atelier de la création)

 

Le modèle Ottobre - Relaxed - Automne hiver 2016.

Vite, vite

 

Bonne semaine

Repost 0
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 09:08

 

 

Et vue époustouflante d'en haut, et pas trop fraiche malgré nos craintes (enfin 10° en moins par rapport au bas de la montée, mais hier il faisait ici 32 °!!) 

 

 

Prise de hauteur
Prise de hauteur
Prise de hauteur

 

C'est visiblement le royaume des cyclistes très nombreux qu'on a croisés dans la montée et la descente à la recherche de sensations fortes et on pense alors au tour de France évidemment et aux images vues tellement souvent dans cette montée si difficile !!...

 

​Bon rien à voir mais ici aussi je chine un peu... et j'avais depuis longtemps l'idée de cette déco, restait à trouver l'objet adéquat ce fut le cas à un petit vide-grenier samedi dernier.

 

 

Prise de hauteur

 

 

 

Je la cherchais blanche, elle sera bleue !! on fait avec ce qu'on a sous la main...à défaut d'une corde j'ai utilisé le raphia destiné à la réalisation d'un sac... je l'ai tressé et rentré l'intérieur du bec verseur, il faut le bloquer comme ici avec une rondelle caoutchouc.

 

 

Prise de hauteur

 

 

Une petite plante achetée 1 euro à la jardinerie du village en pleine liquidation, et voilà ma suspension prête !!

Prise de hauteur
Repost 0
9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 11:34

 

Pas que les corons...

 

Pour commencer au début de l'histoire, il y a ce séjour prévu pour Jane qui souhaitait passer quelques jours en Allemagne chez sa correspondante Chrissi. 

 

Tant qu'à être à Paris, pour y déposer Jane à la gare, j'avais à la suite concocté ce petit week-end en cadeau à Mr ToutdouceMans.

 

Ca faisait longtemps déjà que nous parlions d'aller visiter le Musée du Louvre-Lens, c'était donc l'occasion rêvée.

 

A Lens, j'ai trouvé une chambre d'hôtes située tout à côté de la gare. C'est pratique puisque de là nous avons une navette gratuite qui nous emmène au musée.

 

la ville de Lens se caractérise par son architecture très art-déco, la ville ayant été en grande partie détruite durant la première guerre, la reconstruction a laissé la part belle à ce type d'architecture caractérisque des années 20. Ainsi la gare construite aux environs de 1925 n'y échappe pas. Compte-tenu par ailleurs de la nature du sol affaibli ici aussi par les extractions minières, l'architecte Urbain CASSAN a fait le choix d'un bâtiment d'un seul niveau dont l'apparence évoque une locomotive.  

 
 

 

Au nord y'avait....

 

On retrouve à l'intérieur de la gare de très belles mosaïques décoratives d'inspiration cubiste d'Auguste Labouret, évoquant la vie du rail

Au nord y'avait....

 

Avant d'aller au musée, nous prenons le temps de faire un petit tour de la ville (le centre est assez petit), le nez en l'air pour admirer les jolies façades dites régionalistes avec des pignons dits "à redents" ou à "pas de moineau".

Au nord y'avait....
Au nord y'avait....
Au nord y'avait....
Au nord y'avait....

 

Puis direction le musée du Louvre-Lens, je n'ai pas pris de photos de l'extérieur du musée. En voici deux trouvées sur le net. Comme vous pouvez le voir, une architecture très contemporaine, laissant place à la transparence et à la lumière.

Au nord y'avait....Au nord y'avait....
Au nord y'avait....

 

 

L'exposition temporaire est actuellement consacrée à Charles LE BRUN, très connu notamment pour son travail dans la galerie des glaces.

 

L'exposition nous a permis de découvrir un peintre très précoce, un artiste qui fut aussi décorateur, directeur des Gobelins, un précurseur dans la diffusion de ses oeuvres  utilisant notamment beaucoup les gravures ce qui l'a fait connaître.

 

Nous nous étions inscrit à la visite de l'atelier de restauration et n'avons pas été déçus par ce choix qui nous a permis de découvrir le travail minutieux et passionné en cours dont l'objectif est donc de restaurer ce tableau "le Christ au jardin des oliviers". Celui-ci a été retrouvé en 2007 dans un monastère de l'Orne où il avait été oublié depuis 1820. Considéré dans un premier temps comme une copie, il s'avère en fait être bien un original de Le Brun. Vendredi le restaurateur nous a indiqué qu'aujourd'hui même des experts devaient venir contrôler le travail de restauration et enfin donner un verdict définitif sur l'oeuvre, original ou copie ??? à suivre. (ici un article plus détaillé)

 

Au nord y'avait....

 

Nous avons fait ensuite tour trop rapide dans la galerie du temps. les oeuvres y sont présentées de manière chronologique depuis les berceaux de l'humanité de la naissance de l'écriture en mésopotamie (4ème millénaire avant notre ère) à la révolution industrielle moitié du 19ème.  Il y en a beaucoup, et nous n'avons pas eu assez de temps !!

 

Voici ma petite sélection

 

 

Idole aux yeux - Terre cuite 3300 - 3000 avant JC

Idole aux yeux - Terre cuite 3300 - 3000 avant JC

Porteuse d'offrances - Assiout Egype 1950 avant JC

Porteuse d'offrances - Assiout Egype 1950 avant JC

Troupe de serviteurs funéraires au nom de Neferibreheb

Troupe de serviteurs funéraires au nom de Neferibreheb

Tête d'ange, décor de la basilique de Torcello Venise 1050 - 1100

Tête d'ange, décor de la basilique de Torcello Venise 1050 - 1100

Inde - Ecran de fenêtre 1605 1627

Inde - Ecran de fenêtre 1605 1627

Vase d'apparat Milan 1600

Vase d'apparat Milan 1600

 

Une visite qui en appelle une autre... on reviendra c'est sûr.

 

En sortant, nous avons croisé beaucoup de supporters des rouges et or qui se rendaient au stade Bollaert tout proche. Nous avons été impressionnés le soir par les clameurs émanant du stade alors que nous sortions du restaurant. On savait qu'à Lens, le football avait une place toute particulière nous en avons été témoins.

 

Le lendemain, c'est vers un tout autre aspect du nord que nous avons choisi de visiter.

 

Direction le Centre Historique Minier du Nord Pas de Calais situé à Lewarde.

 

Alors évidemment, on sait ce qu'est la mine, on a une idée du travail du mineur... mais sur place nous prenons la mesure de ce que furent ces années, les expositions très bien documentées, très riches nous permettent de comprendre ;  la visite dans la reproduction très réelle d'une mine avec les illustrations visuelles et surtout sonores de ce que furent les conditions de travail, dont on dira qu'elles ont été longtemps inhumaines, nous laissent sans voix.

Au nord y'avait....
Au nord y'avait....
Au nord y'avait....
Salle des pendus (tenues de travail ou effets personnels suspendus)

Salle des pendus (tenues de travail ou effets personnels suspendus)

Reproduction d'une maison des années 50 d'un mineur et de sa famille

Reproduction d'une maison des années 50 d'un mineur et de sa famille

 

Nous finirons notre court périple par une soirée à Saint Amand les Eaux, et une visite de la ville à la recherche des souvenir d'enfance de Mr ToutdouceMans qui y avait passé quelques étés chez des amis de ses parents. Selon lui le centre n'a pas trop changé. Nous admirons le beffroi de la ville qui est vraiment superbe (enfin de face).

Au nord y'avait....

 

Pour diner ce soir là nous avons fait très local en achetant à la baraque à frites sur la place le repas. Hou là, trop bonnes les frites... (un peu gras peut-être).

Au nord y'avait....

 

Pour en finir avec le Nord, au retour nous nous arrêtons à Arras décrite par notre hôte de la veille comme étant une très jolie ville. C'est effectivement le cas.

Au nord y'avait....
Au nord y'avait....
Au nord y'avait....

 

Voilà un rapide tour de notre chouette week-end au Nord, courte escapade mais très riche... Seul point noir, Jane qui nous appelle en pleurs samedi, elle ne trouvait plus sa carte bleue... après courte enquête, elle se l'ait fait voler à l'aller dans le thalys, son voisin a profité de sa naïveté, voulant aller aux toilettes, elle a laissé son sac sans surveillance sous son fauteuil, pas perdu pour tout le monde... "il dormait, et avait l'air gentil" nous a t'elle dit ... oui enfin 350 euros de débités tout de même à Essen en Allemagne par ce gentil voisin qui ne devait dormir que d'un oeil ...

Repost 0
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 09:39

Promis on a rien jeté !!!

Humour breton

Et oui il a fait très beau et même super chaud 

Humour breton

On a, évidemment goûté aux spécialités locales !!

Humour breton
Humour breton

Et question humour je ne résiste pas à ça !!

Humour breton
Humour breton
Repost 0
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 09:41

de notre périple breton.

 

Overblog a toujours des problèmes pour l'insertion des photos, péniblement j'essaie depuis plusieurs jours, j'y arrive parfois notamment pour ce week-end des 24 heures. 

 

Je peux donc (essayer de) poursuivre à vous montrer quelques photos de notre week-end à St Brieuc.

 

Le samedi soir nous sommes allé dans un superbe endroit, une adresse à noter si vous passez dans le coin.

 

On peut y diner, ce que nous avons fait, mais on peut aussi y séjourner puisqu'il y a des chambres d'hôtes.  

 

Située à Plélo, tout près de St Brieuc, la ferme auberge le Char à Bancs est géré par la famille Lamour. 

Suite
Suite

Outre le restaurant, il y a aussi un coin brocante, une épicerie fine où nous achèterons du wisky breton. 

 

Il y a aussi une serre, un jardin et sa cabane évidemment !!

Suite
Suite
Suite

Le lendemain, visite du Musée d'Art et d'Histoire de Saint Brieuc. Outre des expositions permanentes ayant trait à l'histoire, aux arts traditionnels populaires et aux principaux caractères du département des Côtes d'Armor,  nous y avons vu une exposition temporaire (jusqu'au 27 septembre), alliée à une autre située à Guingamp. Il s'agit de photographies liées aux costumes des Côtes d'Armor d'un jeune artiste Charles Fréger. 

 

Je m'attendais à quelque chose de plus classique, mais les photos de l'artiste donnent une modernité à un élément de costume breton jugé désormais comme faisant partie du passé.

Suite
Suite

Nous avons terminé le week-end en allant à la foire aux plantes rue des promendes à St Brieuc. J'en ai ramené un fraisier vivarosa aux jolies fleurettes roses installé depuis dans mon jardin. 

Suite

Mais je ne termine pas cet article sans vous montrer la curiosité du week-end. A la sortie des jardins de Kerdalo, à Trédarzec nous sommes intriguées par un jardin plutôt bizarrement occupé. 

 

Visiblement je ne suis pas la seule à m'être arrêté, voir d'autres photos ici, ou

 

 

Suite
Suite

Soit douce folie, amis poètes, ou recyclage décalé... ou alors il ne faut rien jeter... on ne saura pas et ce jardin garde toute son originalité, on aime ou pas... 

Repost 0
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 09:51

L'occasion de visiter un coin de Bretagne où nous n'avions pas encore eu le temps de nous arrêter. Les garçons en réunion, les filles (ma copine Catherine et moi) en avons profité. 

 

D'abord, samedi matin, première visite à l'Abbaye de Beauport, un site du conservatoire du littoral situé à Paimpol. 

 

Week-end breton
Week-end breton
Week-end breton
Week-end breton

Overblog a des soucis de transmission de photos depuis hier, du coup je ne peux mettre ici que les photos prises par ma copine (Merci Catherine !).

 

On poursuit notre samedi après un passage gourmand à la crêperie du coin (no comment !!), en allant visiter les jardins de Kerdalo.tout près de Trédarzec. 

 

Le jardin est l'oeuvre du prince Peter Wolkonsky, peintre passionné par la nature. Il a imaginé les lieux en partant d'un terrain à l'état brut d'une surface de 18 hectares alimenté par plusieurs sources.

 

Sa fille continue son oeuvre et voyez plutôt.

Week-end breton
Week-end breton
Week-end breton
Week-end breton
Week-end breton
Week-end breton
Week-end breton

A suivre... quand l'insertion des photos sur OB refonctionne, je reviens, j'ai encore plein de choses à vous montrer...

Repost 0
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 08:48

  Mercredi dernier 

affiche salon

 

 

J'ai vu des gourmandises (pas comestibles) pour commencer

 

Salon-MCI-novembre-2014 0436

 

De quoi utiliser des restes de cuivre  (mais c'est bien connu on a rarement un plombier à portée de main!!!)

 Salon-MCI-novembre-2014 0437

 

 J'ai vu comment recycler les noix données par un ami en (trop) grande quantité (chut faut pas lui dire...)

 

Salon-MCI-novembre-2014 0439

 

 

 J'ai vu des pompons partout (ça c'est la photo prise le matin, on est repassé le soir, des pompons sur l'assise avaient disparus !!)

Salon-MCI-novembre-2014 0440

 

 

Salon-MCI-novembre-2014 0441

 

 

J'ai vu des mariés dans un drôle d'environnement, celui de Léa STANSAL présente à ce moment là. La présentation de son alphabet,  est très étonnante, comment dire, fourre tout ? poétique ? artistique ? mélange de matières, de supports, sa technique lui permet d'oser tout et c'est je pense son grand talent... Dommage qu'en face de son stand il y ait une autre exposante avec elle aussi des lettres brodées dans le même esprit, on a trouvé que c'était un peu insulter Léa STANSAL que de les mettre en face l'une de l'autre,  bizarre...

Salon-MCI-novembre-2014 0442

 

Il y a eu aussi une rencontre avec Séverine finaliste de l'émission cousu main, aussi sympathique en vrai qu'elle pouvait le paraître dans l'émission. J'en en profité pour lui faire dédicacer le livre de Carmen, ce qu'elle a gentiment fait...

 

Salon-MCI-novembre-2014 0444

 

 livre de carmen

 et puis encore des idées de déco

 

Salon-MCI-novembre-2014 0445

 

des ateliers pour faire de la déco de Noël

 

Salon-MCI-novembre-2014 0449

 

voici les mains d'une amie blogueuse qui a fait avec nous un atelier pour réaliser une carte de Noël... nous avions prévu de nous voir en vrai au salon... et là franchement, comment vous dire sa gentillesse et la joie que nous avons eu de nous rencontrer alors que nous échangeons depuis des années, ce fut un beau moment et une belle rencontre. J'en reparlerai parce qu'elle n'est pas venue les mains vides (elle !!! honte à moi, si, si, j'ai pas assuré... ).

 

Et puis encore quelques achats, la revue OTTOBRE introuvable en province. Je veux essayer depuis longtemps un patron de cette revue, il y a notamment des modèles pour femmes "généreuses" plus sympas que sur Burda. 

 

 

ottobre

 

 

et aussi j'ai acheté aussi le petit truc qui fait toute la différence : l'enfile aiguille !

 

 

Salon-MCI-novembre-2014 0453

 

testé le soir même en rentrant pour des travaux couture confiés la veille par mon amie chef de choeur : deux vestes à modifier et à rendre le lendemain pour l'opéra qu'elle met en scène. Et vous je sais pas, mais moi déjà quand il fait jour j'ai du mal mais le soir c'est là mission impossible avec ce petit truc ça c'est inratable !! c'est une invention d'un concours Lépine dans les années 70, j'ai cherché sur internet, en fait il y a plusieurs marques qui le propose...

 

Bref ce fut une journée bien chargée, fatigante, on est revenu fourbues avec un gros fou rire dans le métro, imaginez la scène : un jeune homme rentre dans le métro juste avant la fermeture des portes avec  la main un panneau représentant le mot GLOUGLOU visiblement fait en carton mousse (manif pour les dindons, travail d'étude?? mystère), il est 18 heures ça tasse un peu, je vois bien que les lettres sont dans l'axe des portes, je tends la main dans un réflexe pour décaler le panneau, trop tard les portes se referment sur le GLOUGLOU !!! le jeune homme rougissant et un peu désespéré voit bien que c'est foutu, on essaie de tirer sur le GLOUGLOU, impossible... du coup comme il y a un problème sur la porte, le métro de démarre pas, certains disent "ouvrez la porte" on peut pas... les portes se rouvrent enfin, le jeune homme libère son glouglou qui s'avère  n'avoir garder qu'un glou correct !!! nous gardons notre sérieux tant qu'il est là, mais une fois sortie j'avoue avec ma copine on est parti dans un énorme fou rire pas charitablement certes, mais ce fut plus fort que nous surtout quand on se disait qu'en définitive son truc c'était presque devenu un GLOUPS !!!!

 

 

 

 

Repost 0
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 19:48

Pas question d'aller à Paris sans rajouter à notre programme du soir d'autres activités (plus ou moins) culturelles.

 

En premier lieu, j'avais proposé à mon mari d'assister à une émission radio, et plus précisément à celle animée le midi par Nagui à France Inter "la bande originale" ;  on aime tous les deux Nagui, animateur d'émissions très variées, nous étions très fans de Taratata, (désormais uniquement accessible sur le net), et nous l'aimons beaucoup aussi le midi sur la 2, à la radio, il est plus dans la retenue mais s'avère être un animateur connaissant bien son sujet et ses invités.

 

Mercredi midi, donc sa première invitée était Mélanie LAURENT, actrice qui vient de réaliser son deuxième film "respire"

Sorties 0813

 

l'arrivée au studio se faire environ 1/4 d'heure environ avant le début de l'émission, nous sommes une petite vingtaine, certains visiblement sont très habitués... 

 

l'ambiance est détendue, arrivent un à un les animateurs du jour, Philippe LABRO, Daniel MORIN (le plus drôle), Leïla Kaddour-Boudadi, Richard Lornac au piano. L'avantage de France Inter c'est qu'il n'y a pas d'interruption pour la pub. La parole est largement donnée à l'invitée, l'ambiance est bonne, c'est agréable à écouter et à regarder. Arrivent ensuite Gaëtan ROUSSEL (chanteur) et Noémie LVOVSKY (actrice et réalisatrice du film "Camille redouble")

 

11-23-18h Noemie Lvovsky-Gaetan Roussel 2(c) Raphael Neal

 

qui vont chanter à la maison de la poésie le 24 novembre prochain à 18 heures, des textes, de la poésie, mise en musique par Gaëtan ROUSSEL.

 

  

 

Si le coeur vous en dit je vous mets le player de l'émission à laquelle nous avons participé

 

 

et puis la bande annonce du film de Mélanie LAURENT qui semble recueillir beaucoup d'avis positifs de la part des critiques, comme ici.

 

 

 

 

Pour l'après-midi nous voulions aller dans un musée : Nouveau musée Picasso ? , Nicky de Saint Phalle ou Hokusai au Grand Palais ??? le choix fut bien difficile, nous avons en définitive opté pour le Musée Marmottan où nous n'étions jamais allé et où a lieu en ce moment une expo sur "impression Soleil levant" l'histoire vraie du chef d'oeuvre de Monet, et nous les impressionnistes on aime...

 

monet.png

 

Le musée est vraiment beau et chargé d'histoire, on déambule dans ce qui fut la maison d'un passionné d'art, Marcel MARMOTTAN qui fit don ainsi que des collections qui s'y trouvait dont la plus grande collection de Monet.

 

 Bon pour le reste de la soirée... je ne résiste pas à partager avec vous un bref extrait du compte-rendu réalisé pour nos amis par mon mari

 

Salut les amis(es)

 Merci encore pour le cadeau pour fêter nos 30 années de mariage. Merci à Jane pour ses oreilles qui trainent et qui sait exploiter les petits sexcrets  (non il n’y a pas de fautes…) inavouables de son paternel…

 Alors nous voila partis avec la Maryline, bras dessus bras dessous (quoi je ne sais pas…) vers le Moulin Rouge, haut lieu touristique parisien et qui représente la France comme dit Jane (comment elle sait elle ???)

....

 

Après les plumes, c’est le tour des costumes… très beaux, intéressant pour la couturière, ca donne des idées, les couleurs sont bien, etc. Bref une Maryline très contente et qui se voit bien en costumière de tous  ces beaux jeunes hommes, de ces jeunes males aux pectoraux hyper gonflés… c’est vrai, de belles bêtes mais qui pourraient encore être mieux… Maryline devient difficile quand elle a trop de choix… avec moi comme seul compagnon ( enfin je crois) c’est plus facile… pas de choix à faire !

 

Repost 0